devenue produit régional !

 venez découvrir,  ici et la , voir et toucher mes bidouilleries créatives et autres petites séries joyeuses 
 

exposition METAMORPHOSES, l’art et la manière du cuir

creation réalisé pour l’exposition METAMORPHOSES, l’art et la manière du cuir, à Saint-Junien, autour du théme de la matière cuir qui se métamorphose13892357 10206365074476528 3217869602037995987 n
13886413 10206365073596506 1941165080679505633 n
c'est quoi ? c'est du cuir ? ... dure à cuir ! oui .....
Non ! c'est de la chambre à air ... Du cuir sans cuir ... 
 séduite par la combinaison recyclage/esthétique et le métissage des matières ,
osmose /hybride "cuir et chambre a air" ici l'artiste sème le doute avec cette technique de mixage.
détrôné au fil des ages par le plastique, ce cuir ancestral est encore et toujours intemporel.
la « GUM » recyclée , pourrait être une alternative verte au cuir.
Ici Le "noble" qui rencontre le "tout terrain"
ce boyau de caoutchouc,à la fois souple, robuste et imperméable.matière originale,
matériaux plein de surprise avec ses écritures, motifs, rustines ...
Après une existence purement fonctionnelle, elle offre à la chambre à air une seconde peau
presentation moi pour expo cuir saint junien
 
 article journal expo , regardez en bas à droite

Un arbre a poussé à la maison de santé

sculpture pour la Maison de santé pluridisciplinaire des portes de Vassivière

Création et réalisation d' un totem signalétique  extérieur modulable sous la forme d'un arbre en acier incrustant le logo de la Maison de santé

arbre détouré

Pourquoi un arbre ? Le logo du centre de santé étant inspirée et décliné du graphisme du logo de la région limousine, j'ai « nature-llement choisi le symbole de l' arbre pour y incruster ce feuillage .

La transformation des anciens locaux , métamorphose d' un cabinet médicale s'épanouissant en maison de santé cela m' a aussi évoquer L’arbre comme symbole de vie, en perpétuelle évolution, avec ses racines, marques de ce qui a été _avant nous et le branchage qui existera après nous.

Ce totem a  pris  racine durant l hiver 2014 dans l' architecture existante du lieu. Cet arbre d'environ 300 kg environ mesurant 1m50 de haut et 60 cm de racines  sceller  à cheval sur le muret à l'entrée du parking

Le concept du recyclage étant un thème cher à mon travail artistique, ici avec des métaux recyclés provenant de chutes industrielles .

 Fabriquer en métal brut soudé, il pourra être ornementer d'accessoires amovibles selon le rythme des saisons et changer ainsi de parure, a suivre donc..., le temps qu'il prennne racine ! 

montage-arbre-de-vie petit

Premiére oeuvre commune avec Fredéric  Karanke http://yakafer.com

1 visuel petit  

Première création de 2015, tout en étincelles !

Eymoutiers : un caducée original pour la maison de santé

Publié le 11 février 2015 | Actualité / Monts-et-Barrage

Jpeg

Le mois de janvier a vu naître un arbre tout de métal DEVANT la maison de santé. Deux artistes ont contribué à sa réalisation : Claudie Solvier et Frédéric Karanke. La première a conceptualisé le projet et le second lui a apporté la matière première, à savoir des tuyaux métalliques qu’ils ont façonnés ensemble.

Au départ, l’association de la maison pluridisciplinaire d’Eymoutiers voulait un visuel original et artistique pour la maison. Elle avait demandé à l’artiste d’incorporer dans sa réalisation les couleurs de la communauté de communes des Portes de Vassivière. Elle a donc imaginé un totem sous la forme d’un arbre dont les racines sont le symbole de l’ancienneté du lieu (le groupe médical a vu le jour dans les années quatre-vingt) et aussi son enracinement dans la région.

La métamorphose qu’ont subie les locaux de l’ancien groupe médical pour devenir la maison de santé pelaude grâce aux travaux initiés par la communauté de communes des Portes de Vassivière a inspiré à l’artiste de réaliser un arbre. « Pour moi, cet arbre symbolise la vie qui est en perpétuelle évolution. Ses racines sont les marques de ce qui a été avant nous et le branchage, ce qui restera après nous. » L’arbre qu’elle a INSTALLÉ sur un muret est entièrement réalisé en matériaux recyclés. Frédéric Karanke lui a donc procuré des morceaux de ferrailles provenant de chutes industrielles. Sensible aussi à l’évolution et au mouvement du temps, cette artiste autodidacte a imaginé que cet arbre, fabriqué en métal brut soudé, change selon les saisons. Ainsi, différents accessoires lui seront ajoutés : au printemps, des bourgeons et des papillons aux teintes verdoyantes ; en été, des fleurs et des feuilles colorées ; en automne, des feuilles aux teintes marron orangé et en hiver, l’arbre pourra se transformer en arbre de Noël… Elle a ajouté à côté de ce totem une signalétique en fer forgé «  Maison de santé des Portes de Vassivière ».

Après des études commerciales (« c’était une erreur de jeunesse »), elle a découvert les joies de créer des objets, accessoires ou tout autre objet « portés ».Cette créatrice apprécie le détournement des matériaux. Avant d’arriver en Limousin, l’artiste, Claudie Solvier a travaillé avec la compagnie « KMK » qui OFFRE une autre lecture du quotidien. Elle aime et pratique le « land-art » et veut découvrir des traces ou des signes en parcourant le territoire. Car « le land-art me semble être le format le plus apte à lier l’art à la vie ». Elle a ainsi continué le cheminement entamé avec la compagnie avec le projet « habiter… ici, un territoire ». Au cours de ce projet, une quinzaine d’artistes (dont elle-même) animaient des sentiers, les décoraient. À ses yeux, art et nature se complètent, « un moyen de donner à voir différemment le paysage et de faire s’exprimer les émotions qu’il peut susciter pour peu que l’on y prête attention. »

Claudie Solvier : 06 43 21 17 41, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou pour découvrir son travail :http://www.feeenkit.com